Mieux vaut tard que jamais ; la coalition des Organisations de la Société Civile (OSC) sénégalaises pour la gouvernance des ressources minérales vient d’être protée sur les fonts baptismaux  ce jeudi 27 octobre  2011 à Thiès, la première région minière du pays d’un point de vue historique.

Ouverture par le Gouverneur de la région de Thiès

Durant 2 jours, les 26 et 27 octobre, plus d’une trentaine d’OSC se sont réunies pour examiner la problématique des Industries Extractives au Sénégal, ainsi que ses relations avec les initiatives citoyennes à l’échelle internationale comme la campagne Publiez ce Que Vous Payez (PCQP) et l’Initiative pour la Transparence dans les Industries Extractives (ITIE). Ainsi, 4 zones minières ont été concernées : Dakar,  Thiès, Kédougou et Matam.

Après la longue période d’accalmie coïncidant avec les émeutes de Kédougou du 23 décembre 2008, on peut dire sans se tromper que c’est le réveil de la campagne sur les Industries Extractives développée par  l’ONG La Lumière dans la période 2003-2004 à l’Est du pays, notamment sur la gestion des impacts négatifs de l’exploitation de l’or de Sabodala.

Partage d'expérience avec Yarba Fall-ancien SG de la coalition mauritanienne PCQP

L’atelier a été rendu possible grâce à l’engagement des partenaires comme Oxfam America, OSIWA et le Programme USAID Gouvernance et Paix ; ces derniers ont mis en place une Task -Force composée des ONGs Forum Civil, Raddho, KEOH et Lumière qui ont travaillé pendant plusieurs semaines pour pouvoir réunir tous les acteurs ayant un intérêt sur la question minière au Sénégal.

L’importance du thème a aussi valu aux organisateurs, la présence du représentant de l’Etat dans la région : le Gouverneur qui a présidé la cérémonie officielle d’ouverture. Ce dernier n’a pas manqué d’exprimer l’intérêt du gouvernement qui « attend beaucoup des résultats de l’atelier qui devront permettre une gestion optimale de nos ressources minières ».

Les représentants d’OSC ont pu profiter de l’expérience de la Mauritanie dans la campagne PCQP, grâce à la participation de l’ancien Secrétaire Général de ladite coalition qui a fait le déplacement pour la circonstance.

Signalons également la forte représentation des communautés minières de Sabodala avec à leur tête, le Chef de Village, Monsieur Sara Cissokho. l’occasion a été saisie par ces dernières pour attirer l’attention des participants sur les violations récurrentes de leurs droits, mais aussi sur les attentes importantes qu’elles nourrissent sur cette coalition naissante.

A l’issue des travaux, un comité de pilotage (CP) et un plan d’actions (PA) de 2 ans ont été mis en place. Le CP a été élu démocratiquement en tenant compte de la représentativité régionale et du genre ; il est ainsi dirigé par le Coordonnateur national : Ibrahima Sory Diallo.

Quant au PA, il est essentiellement orienté sur la recherche et le renforcement de capacités des membres.

Cérémonie de clôture du Forum

A la fin des travaux, le représentant des OSC a remercié les participants, les autorités administratives et locales et les partenaires techniques set financiers.

Le représentant des partenaires techniques et financiers a félicité la Task Force et l’ensemble des participants venus des 3 régions minières et a confirmé le soutien du PA qui a été élaboré par les acteurs. Il a rappeler également qu’il ne s’agit pas pour eux de monter les OSC contre le gouvernement, mais seulement d’aider les OSC à s’organiser pour mieux appuyer l’effort de mise en valeur des ressources nationales dans une optique de transparence et de durabilité.

Le mot de clôture a été prononcé par le représentant du Conseil Régional qui s’est félicité du choix de sa région tout en renouvelant aux organisateurs le soutien des autorités locales.

La prochaine étape sera le lancement officiel de la coalition Publiez Ce Que Vous Payez – Sénégal lors de la visite du coordonateur Afrique de PWYP en mi-novembre prochain.

Aly Sagne, LSD-Sénégal, BP: 279, Fatick Sénégal.