Source: http://www.industrie.gouv.sn/index.php?option=com_content&view=article&id=51&Itemid=2

 (Avec – Vidéo de l’inauguration de la mine d’or de Douta)

Pour la petite histoire, c’est en Novembre 2007 que les travaux d’ouverture de la mine d’or et de construction de l’usine de traitement de Sabodala ont démarré. Le lancement des tests de production a permis de sortir le 19 mars 2009 le 1er lingot d’or, qui sera officiellement présenté au Président de la République le 3 Juin 2009, à l’occasion de la cérémonie d’inauguration.

Fruit d’un partenariat public /privé, Sabodala a nécessité un investissement de 118 milliards de Cfa, par la société Sabodala Gold Operations, reprise par l’actuelle Téranga Gold Corporation.

L’exploitation de l’or de Sabodala se poursuit convenablement avec la société concessionnaire. La production cumulée, de Janvier à octobre 2010, est estimée à 3983,193 kg de dorés levés, soit 219 lingots, pour une valeur provisoire totale de plus de 67 Milliards de Cfa.

Les retombées financières, pour l’Etat du Sénégal, sont estimées à plus de 8 Milliards de Cfa, par an pendant les 6 premières années et 18 Milliards de Cfa, à partir de la 7ème année. S’y ajoute un bonus sur le plan social. Ce chantier gigantesque mobilise quelques 600 employés permanents en production, dont seulement 72 expatriés pour 528 sénégalais. Il génère 1500 emplois indirects.

Dans le cadre du PSM, le programme social minier, Khossanto, village carrefour au cœur de la région aurifère de Kédougou, dispose désormais d’un collège d’enseignement Moyen, flambant neuf, pour un coût d’environ 100 millions de Cfa, financé par SGO, Sabodala gold operations.

Ce CEM de Khossanto, composé de 8 classes, un bloc administratif, une salle auditorium et des latrines, est un symbole vivant né de la mise en œuvre du document d’orientation du Programme social minier, dont l’élaboration a nécessité un processus participatif.

Pour mémoire, le programme social minier, institué en 2006, est un fonds destiné à soutenir le développement à la base à travers les secteurs prioritaires de cette région.

Il s’agit précisément de l’éducation, de la santé, de la valorisation des ressources et potentialités locales, et de l’emploi.

Damban Khoto, autre localité du Sirimana, même exemple concret de réalisations sociales dans le cadre du programme social minier.

Ce hameau d’une cinquantaine d’habitants, situé à proximité des bassins de décantation de l’usine de traitement, a bénéficié d’un programme de recasement.

La concertation avec les principaux concernés et les autorités locales a permis le choix de ce nouveau site de recasement, disposant de l’eau courante, d’un système d’assainissement et construit entièrement en dur sur des parcelles de 1200 m² pour chacun des 6 logements, financés encore une fois par Sabodala gold opérations, société contrôlée par la compagnie canadienne Téranga Gold Corporation.