Aly Sagne/ LSD Sénégal

Aly Sagne/ LSD Sénégal

L’Alliance for Responsible Mining (ARM) est heureuse d’annoncer la signature du contrat avec l’Organisation des Nations Unies pour le Développement Industriel (ONUDI) pour le projet : « Mise en place des conditions pour l’émergence d’une filière d’or équitable et réduction de l’utilisation du mercure dans l’orpaillage en Afrique de l’Ouest, plus particulièrement au Burkina Faso, Sénégal et Mali ». Ce projet de 3 ans est financé par le Fonds Français pour l’Environnement Mondial (FFEM), organisation gouvernementale de promotion de la protection de l’environnement dans les pays en développement. Il est également soutenu par le Fonds pour l’Environnement Mondial (Global Environment Facility), et par la participation du PNUE, du NRDC, du SAICM, du Département d’État des États-Unis, de l’Union Européenne. C’est un projet coordonné par l’ONUDI.

Le projet mettra en place pour la première fois en Afrique de l’Ouest une approche FAIRMINED, avec le soutien à la formalisation de l’Extraction Minière Artisanale et à Petite Échelle à travers des mécanismes incitatifs, la promotion d’approches responsables en matière environnementale et sociale ainsi que la promotion de techniques alternatives pour réduire drastiquement les émissions de mercure par la filière. Le moment est opportun, compte tenu de la récente adoption du texte de la Convention de Minamata sur le mercure et plusieurs expériences montrent qu’une réduction effective et durable des émissions de mercure devient une réalité si les groupes d’Extraction Minière Artisanale et à Petite Échelle s’organisent et développent un savoir-faire responsable.

Retour de jeunes vers l'orpaillage faute d'emploi à l'usine« ARM est fière d’avoir été sélectionnée pour mettre en place des mécanismes de commerce équitable dans le secteur minier artisanal de l’or en d’Afrique de l’Ouest francophone par l’agence spécialisée des Nations Unies qui appuie le développement industriel en faveur de la réduction de la pauvreté et la préservation de l’environnement. Ceci prouve que le secteur d’Extraction Minière Artisanale et à Petite Echelle est de plus en plus considéré par les gouvernements et les agences internationales comme un acteur économique essentiel qui a su donner l’exemple en matière de responsabilité grâce à la certification FAIRMINED. ARM souhaite remercier l’ONUDI et le FFEM qui a su reconnaître l’or issu de l’Exploitation Minière Artisanale et à Petite Échelle comme un outil de développement » a commenté Patrick Schein, négociant et Membre Exécutif du Conseil d’Administration d’ARM.

Le principal objectif de ce projet est de créer des conditions favorables au développement d’une filière FAIRMINED dans trois pays d’Afrique de l’Ouest: le Burkina Faso, le Mali et le Sénégal. Pour cela, l’équipe d’ARM accompagnera les organisations d’extraction minière artisanale dans un processus de formalisation administrative et dans la mise en place de meilleures pratiques environnementales, commerciales et sociales, plus efficaces pour leur activité. ARM travaillera en collaboration avec Artisanal Gold Council (AGC) pour la réalisation des activités sur le terrain. L’objectif à long terme est de contribuer à la transformation de l’Extraction Minière Artisanale et à Petite Échelle en une activité économique formelle, plus durable, reconnue et soutenue par les Gouvernements.

Grâce à une étroite collaboration avec des représentants locaux et nationaux des Gouvernements au sein des comités de pilotage du projet, cette initiative encourage le dialogue entre les mineurs artisanaux et l’administration, pour proposer une révision de la législation minière afin de faciliter l’insertion du secteur d’Extraction Minière Artisanale et à Petite Échelle dans l’économie formelle.

La communication est un autre élément important du projet, pour un partage efficace des apprentissages avec une diversité d’acteurs au sein des réseaux d’Extraction Minière Artisanale et à Petite Échelle Responsable en Afrique, en Amérique Latine et en Asie. Un site web sera spécialement créé pour garantir la disponibilité d’informations actualisées concernant le développement du projet.

A titre de rappel, l’ONUDI m’avait commis comme expert pour l’élaboration du Plan Stratégique National pour l’orpaillage au Sénégal en 2010 sur 5 ans. Ce projet est donc la suite de ce travail qui avait été mené e collaboration avec l’ensemble des parties prenantes à Kédougou, la principale zone d’orpaillage du Sénégal. Je souhaite donc plein succès à ARM.

Pour plus d’information, contacter:  arm@communitymining.org.