Fatick, 21 juin 2013

Par Aly Sagne

Par Aly Sagne

Enfin! le Président vient de nommer le Haut fonctionnaire chargé de conduire le processus de mise en oeuvre de l’Initiative pour la Transparence dans les Industries Extractives (ITIE). C’est à l’issue du Conseil des Ministres qui s’est tenu hier, jeudi 20 juin 2013 qu la nouvelle tant attendue est tombée: « Au titre des mesures individuelles, le conseil a pris les mesures suivantes: Monsieur Ismaïla Maodior Fall, conseiller juridiquie du Président de la République, est nommé président du comité national chargé de la mise en oeuvre et du suivi de l’Initiative pour la Transparence dans les Industries Extractives (ITIE). »

QUI EST ISMAÏLA MADIOR FALL?

IMFLe professeur Ismaïla Madior Fall, est enseignant à l’Université Cheikh Anta Diop (UCAD) de Dakar, agrégé en droit constitutionnel ( depuis novembre 2007 à l’issue du 13-ème concours d’agrégation du Conseil africain et malgache pour l’enseignement supérieur (CAMES)  à Libreville au Gabon).

Le professeur Ismaïla Madior Fall a été nommé ministre conseiller auprès du président de la République, chargé des Affaires juridiques le 18 avril 2013. D’autre part, il est l’auteur de plusieurs ouvrages dont: Révisions consolidantes et révisions déconsolidantes de la démocratie Sénégalaise (2011) et Evolution constitutionnelle du Sénégal : de la veille de l’indépendance aux élections de 2007 (2009). Enfin, il est aussi le président du comité de pilotage de la réforme de la décentralisation (acte 3) composé de 20 membres.

LES DEFIS QUI L’ATTENDENT?

M. Fall a la mission ardue mais exhaltante de coordonner le travail d’un comité multipartite composé de 3 collèges: Entreprises minières, Administration et société civile. Son premier défi est d’instaurer la confiance entre ces différents acteurs, sans lequel il ne sera pas possible d’avancer.

Son deuxième défi sera à mon avis de rattraper le temps perdu depuis   la déclaration de candidature du Sénégal (février 2012) et de présenter le dossier de candidature avant la fin de l’année? et enfin, M. Fall aura la lourde tache de pousser le gouvernement à avancer dans le processus en cas de blocage, surtout quand l’agenda du Président au du gouvernement ne seront pas en phase avec celui de  l’ITIE. En ce sens, l’année électorale en perspective sera un bon test pour lui.

Toute chose étant égale par ailleurs, cette nomination vient d’achever une grande inquiétude de la société civile et des partenaires techniques et financiers du Sénégal.

Pour d’autres informations sur le sujet, pière de consulter les liens suivants: http://www.leral.net/Ismaila-Madior-Fall-sera-au-four-et-au-moulin_a87028.html
http://www.dakaractu.com/Nomination-au-Palais-Ismaila-Madior-Fall-aupres-de-Macky-charge-des-affaires-juridiques_a43795.html
http://www.rts.sn/fr/articles-de-presse/developpement/ismaila-madior-fall-nomme-president-du-comite-national-charge-de-la-mise-en-oeuvre-et-du-suivi-de-litie.html
http://www.aps.sn/articles.php?id_article=114916