Mercredi, 20 novembre 2013

Le Comité National ITIE du Sénégal vient de procéder au lancement officiel de l’Initiative pour la Transparence dans les Industries Extractives.

Pour plus d’inf: voir: http://www.sudonline.sn/les-ressources-minieres-representent-1-du-pib_a_16352.html

Le premier ministre, Aminata Touré a présidé le lancement de l’Initiative pour la Transparence dans les Industries Extractives au Sénégal (ITIE), ce mercredi. Un atelier qui a réuni l’administration, la société civile et les partenaires au développement prend fin ce jour, par un point de presse, en présence d’Aly Ngouille Ndiaye, ministre des Mines.
Le premier ministre, Aminata Touré a présidé le lancement de l’Initiative pour la Transparence dans les Industries Extractives au Sénégal (ITIE), marquant ainsi une étape du processus de consolidation des acquis de la bonne gouvernance des ressources publiques.Par cette option, le Sénégal vise à atteindre quatre objectifs à savoir l’intégration de l’ITIE dans le dispositif institutionnel comme levier opérationnel en matière de gouvernance des ressources extractives, le renforcement des capacités des acteurs en vue de faciliter une bonne mise en œuvre de l’ITIE, l’accroissement de la transparence et de l’accessibilité de l’information concernant les flux de paiements et de revenus, et la promotion d’un environnement favorable à un débat public constructif, sur la gestion des ressources extractives à l’échelle nationale et locale.

Cet atelier de deux jours axé sur des panels en plénière et des travaux de groupe qui a démarré hier mercredi, à Dakar, permettra de toucher de manière inclusive, l’essentiel des acteurs concernés ou intéressés par l’ITIE, à savoir l’Etat, la société civile et les partenaires au développement comme l’’USAID, la banque mondiale, afin de jeter les bases d’une collaboration féconde et pondérée avec l’ensemble des parties prenantes.

Selon Ismaïla Madior Fall, président du comité national de l’ITIE, «le statut de ’’pays candidat’’ est accordé aux postulants qui remplissent l’ensemble des exigences en matière d’adhésion, conformément à la nouvelle norme de l’ITIE publiée en mai 2013 et le Sénégal se fera le plaisir d’y adhérer».

Prenant la parole, Mme Vera Songwe, directrice de la Banque mondiale s’est d’abord réjoui de l’adhésion du Sénégal à l’ITIE : «Le Sénégal vient de franchir un pas important pour assurer une gestion adéquate de ses ressources naturelles et ainsi, se joint au collège des pays impliqués».

 

Voir également: http://www.koldanews.com/itie-au-senegal-beaucoup-despoir-pour-le-gouvernement-et-pour-les-populations-selon-aminata-toure/

http://siweul.com/initiative-pour-la-transparence-dans-les-industries-extractives-le-senegal-ouvert-a-la-nouvelle-norme-itie/

http://carrapide.com/xibar/45297/mimi-toure-aux-acteurs-miniers-conjurons-ensemble-la-malediction-des-ressources-naturelles

http://www.lesoleil.sn/index.php?option=com_content&view=article&id=33681:industries-extractives-senegalaises-aminata-toure-l-lexploitation-miniere-doit-etre-mieux-encadree-r&catid=78:a-la-une&Itemid=255

http://www.transparency.org/news/feature/vers_une_transparence_accrue_du_secteur_minier_au_senegal_et_en_ukraine

http://laviesenegalaise.com/pm-aux-acteurs-miniers-conjurons-malediction-ressources-naturelles/http://www.visiobooks.com/news/Politique/exploitation-des-ressources-minieres-du-_n_111327.html

http://www.kedougounews.com/detailNews.php?nid=1019

http://toubainfotv.com/?p=1554