Mardi, 1 avril 2014

Par Aly Sagne, Président de LUmière Synergie pour le Développement

Par Aly Sagne, Président de Lumière Synergie pour le Développement

Pourquoi une Stratégie de Développement de Teranga Gold (SDT)?

La réponse a été donnée hier par M. Macoumba Diop,  Directeur de Teranga Gold, à l’occasion d’un atelier de présentation dudit document à Dakar. « La SDT constitue une opportunité de renforcer la vision de l’enteprise pour une exploitation minière responsable« .

Cette rencontre revêt un caractère symbolique, car à ma connaissance, c’est la première fois qu’une entreprise minière installée à Sabodala se livre à un tel exercice et à mon avis, l’initiative de Teranga vaut son pesant d’or.

D’abord sur le plan communicationnel, l’entreprise vient de briser un tabou dans ce secteur jadis connu pour son mutusme, son manque d’ouverture et sa peur de communiquer, surtout avec ses parties prenantes aux niveau local. En procédant de la sorte, Teranga innove,  « prend son courage à 2 mains ». En effet, le document qui nous a été présenté est le fruit d’un long processus qui a duré 18 mois avec la participation de l’ensemble des parties prenantes à travers des ateliers, des consultations, etc.

Au presidium: au centre le Directeurde TGO, à droite l'ambassadeur du canada à dakar, et à gouche, le PDG de TGO

Au centre le Directeur de TGO, à droite l’ambassadeur du Canada à Dakar, et à gauche, le PDG de TGO

D’autre part, sur le plan politique, Teranga réaffirme son engagement à assumer sa responsabilité sociale et environnementale. Il lui aurait peut être suffit de rédiger un bon document et l’accrocher sur son site web comme d’ailleurs le font la plus part des entreprises extractives. Mais le fait de l’énoncer publiquement devant ses parties prenantes est extrêmement important.

Pour nous, acteurs de la société civile, c’est un message très fort, des efforts que nous saluons et enccourageons fortement. De ce point de vue, je suis en phase avec le Directeur de Teranga qui a compris que  son entreprise qui est quotée en bourse et, la seule à détenir une concession d’exploitation d’or au Sénégal, a  »la responsabilité de montrer le chemin », de donner l’exemple pour une exploitation minière respectueuse des normes internationales dans les domaines sociaux et environnementaux. A cet égard, Teranga a une véritable opportunité en or!

Après analyse, il faut reconnaître que la SDT est très ambitieuse en terme de contenus, dans la mesure où elle englobe des secteurs pertinents et à fortes attentes: l’emploi et le développement professionnel, l’acquisition des terres, l’approvisionnement, la santé, la sureté et la sécurité, les infrastructures liées à la mine, le logement des travailleurs, les relations communautaires, la réhabilitation des terres dégradées par la mine, et enfin les paiements et investissements. 

Cependant, il y a une pièce qui manque au puzzle! En effet, la SDT ne dispose pas de mécanisme de suivi et donc Teranga n’envisagerait point de mesurer sa performance en matière de responsabilité sociale!

Ce qui est plus inquiétant à mon avis est le fait que Teranga compte s’appuyer sur les services de l’Etat qui ont participé à l’élaboration de sa Stratégie pour assurer ce suivi. Du moins, c’est les réponses servies par le consultant M. Ndary Touré et le responsable communautaire de l’entreprise M. Dabo. En tout cas cela me pose problème car, d’une part les services publics manquent de ressources, mais d’autre part  je ne sais pas sur quelle base cette mission pourrait bien leur être confiée.

D’autre part, pour être effiace, la SDT devra être partagée au sein de l’entreprise, par exemple à travers une serie de formations qui vont toucher tout le personnel de Teranga. En effet, l’efficacité et la performance de l’entreprise devront également être jugées à l’interne. Il ne sert à rien d’impliquer la Direction de l’entreprise au plus haut niveau alors que l’essentiel du personnel reste relativement informé de la vision et des engagements de l’entreprise.

Enfin pour ma part, la démarche et les actes posées par Teranga m’inspire beaucoup de confiance. Oui Teranga est entrain de montrer une autre façon de faire!

Néanmoins, j’attends comme Sabodala, les fruits de cette Stratégie de Développment de Teranga… peut être pas avant 25 ans.